Cliquez sur les photos pour les agrandir
Cliquez sur les photos pour les agrandir
Cliquez
Cli
Cli
C
ACCUEIL ACCUEIL
 FETE DE L’IMMACULEE CONCEPTION   8 DECEMBRE
Nous connaissons quelques épisodes de la vie de Marie grâce aux Evangiles. Marie , Mère De Dieu Marie   a   été   choisie   par   Dieu   pour   être   la   mère   de   Son   Fils..Dieu   incarné..   (cf   Que   signifie   l’Immaculée   Conception,   Jésus vrai   Dieu   et   vrai   homme)Cette   jeune   juive   pieuse   «   née   sans   péché   »,   demeurant   à   Nazareth,   dans   une   Palestine   dominée par   les   Romains   sous   le   roi   Hérode   est   promise   à   Joseph.   L’ange   Gabriel   lui   apparait   pour   lui   annoncer   le   projet   de   Dieu      « L' Esprit   Saint    viendra   sur   toi,   et   la   puissance   du   Très-Haut   te   prendra   sous   son   ombre   ;   c'est   pourquoi   celui   qui   va   naître sera   saint,   et   il   sera   appelé   Fils   de   Dieu.   »    Marie   dans   une   confiance   absolue,   sans   tout   comprendre,   répond:   «   Voici   la servante   du   Seigneur   ;   que   tout   se   passe   pour   moi   selon   ta   parole.   »    (voir   Luc   1,26-38)Ainsi   se   réalisera   la   promesse   de l’Ancien   testament,   la   venue   d’un   Messie…Si   Eve   est   celle   qui   a   désobéi      et   a   introduit   la   mort;   Marie   par   son   obéissance fait d’elle la Mère des vivants..et la cause du Salut… Sur   l’enfance   de   Jésus   ,   les   Evangiles      mentionnent   peu   de   choses..   Nous   savons   que   Marie   a   présenté   Jésus   au   temple selon   les   rites   de   l’époque   et   le   prophète   Syméon   l’avertira   :   «   Vois,   ton   fils   qui   est   là   provoquera   la   chute   et   le   relèvement de   beaucoup   en   Israël.   Il   sera   un   signe   de   division.   -   Et   toi-même,   ton   coeur   sera   transpercé   par   une   épée.   -   L’enfant grandissait   et   se   fortifiait,   tout   rempli   de   sagesse,   et   la   grâce   de   Dieu   était   sur   lui.      »   (Lc   2,   22-40)   Si   Marie   ne   pouvait   tout comprendre,   elle   a   certainement   pris   conscience   que   cette   bénédiction   de   Dieu   lui   apporterait   de   dures   épreuves..   Les Evangiles   ensuite   racontent   comment   Jésus   à   l’âge   de   douze   ans   n’avait   pas   suivi   ses   parents   lors   du   retour   du   pèlerinage annuel   au   temple   de   Jérusalem.   Pendant   trois   jours   ils   l’ont   cherché   ,   alors   qu’il   discutait   avec   les   docteurs   de   la   loi   «      En voyant   Jésus,   ses   parents   furent   stupéfaits,   et   sa   mère   lui   dit   :   «   Mon   enfant,   pourquoi   nous   as-tu   fait   cela   ?   Vois   comme nous   avons   souffert   en   te   cherchant,   ton   père   et   moi   !   »    Jésus   leur   dit   :   «   Comment   se   fait-il   que   vous   m’ayez   cherché   ?   Ne le   saviez-vous   pas   ?   C’est   chez   mon   Père   que   je   dois   être.   »   Mais   ils   ne   comprirent   pas   ce   qu’il   leur   disait.   »   Marie   est   à nouveau  pour nous un modèle de confiance, dans l’Amour de Dieu, dans cette volonté de suivre le Fils, partout où il va.. Marie , Mère de l’Eglise En   effet   un   autre   épisode   nous   la   présente   aux   Noces   de   Cana    lorsque   Marie   demande   à   Jésus   de   transformer l’eau   en   vin «   Mais   Jésus   lui   répondit:   "Que   me   veux-tu,   femme?   Mon   heure   n'est   pas   encore   venue."   Sa   mère dit   aux   serviteurs:   "Quoi   qu'il   vous   dise,   faites-le."   .   (Jn   2,1-12)   Ici   Marie   se   présente   comme   «   la   femme nouvelle,   définitive,   la   compagne   du   Rédempteur,   notre   Mère   »   ( Benoit   XVI)    celle   qui   est   toujours   prête   à   nous aider,   à   intercéder   pour   nous   auprès   de   Dieu,   dans   une   humilité   parfaite,   dans   une   confiance   sans   cesse renouvelée.. L’heure   de   Jésus   avec   la   transformation   de   l’eau   en   vin   est   celle   de   sa   mort   sur   la      Croix   et   de   son retour à la fin des Temps, celle bien sûr dans l’Eucharistie où il est toujours Vivant pour nous ! ; Dans   (Mc   3,   31-35)      Marie   est   mentionnée   ici,   pour   expliciter   que   le   choix   s’impose   à   tous   :   suivre   Jésus   ou non..   que   l’on   soit   de   sa   parenté   ou   non…Ce   qui   compte   ici   ce   ne   sont   pas   les   liens   familiaux   terrestres   mais de   faire   la   Volonté   du   Père..    «   Et,   promenant   son   regard   sur   ceux   qui   étaient   assis   en   rond   autour   de   lui,   il   dit: "Voici   ma   mère   et   mes   frères.   Quiconque   fait   la   volonté   de   Dieu,   celui-là   m’est   un   frère   et   une   sœur   et   une mère." Ce que nous sommes, unis au Corps du Christ qu’est l’Eglise.. Cette   Eglise   dont   Marie   est   la   Mère,   désignée   par   Jésus      au   moment   de   la   Crucifixion,   ( Jn    19,   25-26 )«   Jésus, voyant   sa   mère,   et   auprès   d’elle   le   disciple   qu’il   aimait,   dit   à   sa   mère   :   Femme,   voilà   ton   fils.   Puis   il   dit   au disciple   :   Voilà   ta   mère.   Et,   dès   ce   moment,   le   disciple   la   prit   chez   lui.   »    et   par   sa   présence   au   milieu   des disciples au moment de la Pentecôte.. En   conclusion ,   le   catéchisme   de   l’Eglise   catholique      précise   «   Le   rôle   de   Marie   envers   l’Eglise   est   inséparable   de   son   union au   Christ,   elle   en   découle   directement..»   964..   «   Marie   Mère   du   Christ,   Mère   de   l’Eglise      »   963   «   Enfin   la   Vierge   immaculée.. fut   élevée   corps   et   âme   à   la   gloire   du   ciel   et   exaltée   par   le   Seigneur   comme   la   Reine   de   l’Univers..   L’Assomption   de   la sainte   Vierge   est   une   participation   singulière   à   la   Résurrection   de   son   Fils   et   une   anticipation   de   la   résurrection   des   autres chrétiens.   »966   «   Par   son   intercession   répétée,   elle   continue   à   nous   obtenir   les   dons   qui   assurent   notre   salut   éternel..   c’est pourquoi   la   bienheureuse   Vierge   est   invoquée   dans   l’Eglise   sous   les   titres   d’avocate,   d’auxiliatrice,   de   secourable,   de médiatrice. »969 .
Qui es - Tu Marie ?
La procession passe entre les machineries de la Compagnie Carabosse... Marie veille sur nous...MERCI MARIE
LES ILLUMINATIONS DU  8 DECEMBRE L es   premières   illuminations   du   8   décembre   à   Lyon   datent   de   1852,   pour   inaugurer   la   statue   de   la   Vierge   Marie érigée   sur   la   chapelle   de   la   colline   de   Fourvière.   Celles-ci   coincidèrent   avec   la   fête   de   l’Immaculée   Conception,   c’est à   dire   Marie,   préservée   du   péché   originel,   choisie   par   Dieu   pour   donner   naissance   au   Christ.   Cette   fête   religieuse locale est devenue peu à peu un grand événement touristique . Chaque   année   elle   attire   plus   de   4   Mns   de   visiteurs   et   cette   tradition   de   spectacles   de   lumière   s’est   aussi   répandue en Bourgogne. A   Chalon   sur   Saône,   bien   plus   modeste,   elle   est   néanmoins   très   attendue   par   les   habitants   de   la   région   chalonnaise qui   déambulent   dans   les   rues   piétonnes   où   les   commerçants   ont   particulièrement   décoré   leurs   vitrines   .Chacun   peut assister   ou   participer   à   la   procession   aux   flambeaux   en   l’honneur   de   Marie   dans   les   rues   du   centre   ville   jusqu’à   la place   de   la   Cathédrale   saint   Vincent   où   est   célébrée   une   Messe   Solennelle,   puis   une   Veillée   prolongera   cette   soirée riche de louanges et de prières. Lumières   de   quelques   heures   qui   s’effacent   dans   le   froid   de   la   nuit   devant   la   Lumière   Eternelle   du   Christ      qui   brille toujours      dans   la   chapelle   du   Saint   Sacrement. A   l’intérieur   de   la   cathédrale,   le   spectacle   continue   avec   les   mille   feux des   lumignons   qui   ceinturent   la   nef   et   les   chapiteaux   millénaires,   imperturbables   n’en   demeurent   pas   moins   les témoins   de   l’Ecriture,   de   la   Vérité   de   Dieu   tandis   que   dans   le   Chœur   ,   Marie   humble   et   silencieuse,   de   son   amour tendre de Mère, veille sur nous.. Merci Marie
PAGE 1 PAGE 1 PAGE 2 PAGE 2 PAGE 4 PAGE 4 PAGE 5 PAGE 5 SOLENNITE DE MARIE Dimanche 1° janvier 2017 Homélie Père G. Clause
TEMOIGNER AUJOURD’HUI
SOMMAIRE SOMMAIRE